Trouver un p’tit boulot : WTF N°1.

Ces temps-ci, au cas où je l’aurais pas déjà dit, je suis en train de chercher un petit boulot. Juste pour quelques mois. Et en théorie, sauf si je trouvais le taf de mes rêves entre temps, début novembre, je m’envole (tel Peter Pan) vers l’Australie. Ouais l’Australie c’est à la mode t’sais. Juste 1 an, grand max. Et à la rentrée prochaine j’me spé sérieusement dans quelque chose qui me botte. Mais bref, je reviendrai sur l’évolution de mes futurs projets dans un prochain billet.

DONC, je cherche un taf. Et pis sur un site de l’internet où c’est qu’on peut chercher du taf, j’ai vu qu’un p’tit resto tout cosi pas loin de chez moi cherchait une employée polyvalente.

J’me dis “Très bien ! J’envoie CV /o/ ! J’ai de l’expérience dans la restauration, dans la vente, j’suis psy donc en théorie, la relation client ça va (enfin, dans ma tête à moi du moins)… Bref ça devrait l’faire !”

2 jours après, no news. Alors qu’ils semblaient chercher quelqu’un urgemment.

Je téléphone. Une femme sympa me répond, et me dit de passer me montrer pour qu’on discute du poste.

1/2 heure après, j’y suis. Endroit sympa ! Je rentre, et rencontre les responsables : un mec sympatoche et sa mère. Lui me demande si j’avais envoyé mon CV, je réponds que oui, il le retrouve dans ses mails et là s’en suit la discussion suivante :

Le fils : “Ah mais oui j’l’ai vu votre CV ! Non mais j’vous ai pas rappelée parce que j’ai pensé qu’vous étiez folle.

Moi : Comment ça folle ?!

Le fils : Bah chais pas, ces diplômes, toutes ces expériences pros diverses et variées… J’me suis dit que vous vous étiez trompée en l’envoyant et qu’en vrai ça vous intéressait pas !

Moi : Heu… J’avais personnalisé ma lettre motiv pour vous.

Le fils : Oui mais bon ! Bon mais… Pourquoi ce poste ? Vous valez mieux que ça !

Moi : Heu… Je reviens de l’étranger, je suis en train de me mettre au clair avec moi-même, je fais le point sur le sens que j’veux donner professionnellement à ma vie… Donc j’ai besoin temporairement d’un taf sympa et pas prise de tête. Ala.

La mère : Non mais comprenez, nous ça nous fait d’la peine de vous embaucher… Vous méritez mieux !

Moi : … Pourquoi ? Vous êtes pas des gens sympas ? C’est pas sympa d’bosser avec vous ?

La mère : Ha si si. Mais bon… Généralement on emploie des p’tites étudiantes qui ont pas trop d’expé… Vous vous êtes je dirais “trop intelligente” pour ça…

Moi : …

Le fils : Non puis là vous pétez votre plomb, vous avez besoin d’un poste cool, mais qui me dit que dans 2 mois vous allez pas partir si vous trouvez mieux?

Moi : … Heu… C’est pas un peu l’risque à prendre avec tout l’monde ça?

Le fils : Si si… Bon donc le boulot ! Que j’vous explique !

Et là il m’explique ce qu’il s’agit de faire au quotidien, la préparation des menus, le service, les commandes, la caisse, l’hygiène, toussa toussa… Et pis :

Le fils : Et donc le salaire ! Bah… Le SMIC hein…

Et là, il ajoute LA remarque qui a considérablement joué dans l’fait que je n’ai pas rappelé, entre autres choses :

 » DONC voilà hein bravo ! 5 ans d’études pour finir au SMIC Hahaha. Haha. Ha. »

Moi : Ok donc déjà, j’l’ai pas accepté, ton taf. Et pis j’veux pas taffer pour le fric, j’veux taffer pour me rendre utile (parce que j’pourrais aussi continuer de toucher mes allocs et m’la toucher, clairement). Et après, qui t’dit que j’ai fait des études pour gagner à max de blé d’abord ? ça t’a pas popé au cerveau que j’avais PEUT-ETRE fait des études JUSTE parce que J’ADORAIS c’que j’apprenais, et qu’il est possible qu’il existe des gens pour qui l’argent NE SOIT PAS une priorité dans la vie ? Et est-ce que tu crois que c’est facile pour tout l’monde de vivre en France de nos jours ? Est-ce que c’était vraiment nécessaire d’en rajouter une couche ?? Et si tu trouves si pourri d’avoir fait TANT d’études pour être si PEU payée, si je mérite davantage, pourquoi tu m’payes pas plus ? Puisque tu dis que ton commerce marche d’enfer ?

Donc ça, c’est ce que je n’ai PAS répondu hein, soyons d’accord.

On va pas accabler quelqu’un pour une connerie qui lui a échappée, et lui décharger toutes ses angoisses sur la gueule. Pauvre mec. J’veux dire les gens ont l’droit à l’erreur. J’ai donc simplement répondu qu’effectivement, l’argent n’était pas une priorité, et que de toute façon, vue la conjoncture actuelle, il me serait difficile de gagner bien davantage.

Oui mais cette remarque à la con, plus le “ça nous fait d’la peine de vous embaucher”, bah ça m’a fait me dire que j’aurai pas forcément ÉNORMÉMENT, humainement parlant, à partager avec ces gens là. Parce qu’ils avaient vraiment pas l’air de me comprendre. ; mais c’est pas facile d’me comprendre, j’suis quand même chelou.

Donc bon, pas d’regrets. Non et surtout, ils cherchaient un CDI jusqu’en janvier, et moi je m’en vais en novembre en théorie. Et j’aime pas planter les gens.

Mais bon du coup, je me suis rendue compte que bah… Pour beaucoup d’monde, faire des études, c’est pour avoir un bon boulot, hiérarchiquement parlant bien gaulé, et surtout bien payé.

Or pour moi, les études, c’était juste “Chouette ! ENFIN j’apprends un truc que j’aime, et j’suis là de mon plein gré !”… Et CERTES, comme une con, je n’ai pensé que trop tard à ce que je ferai de ces études à la fin… Et parfois, je me sens un peu désœuvrée…

Mais BORDEL qu’est-ce que j’ai aimé la psycho ! Je souhaite à quiconque de jouir autant de ses études que ce que je l’ai fait !

Bref. C’était mon “entretien” pour le resto. Et je les ai pas rappelés. Tant mieux, ils ont dû embaucher une fille malléable qu’ils ont pas de peine de faire bosser parce qu’elle a pas de diplômes o/

Laisser un commentaire